*
PrinterFriendly
Version optimisée pour imprimer
Menu
nom_associa_guauche

 

Menu
Activités 2017-2018 Activités 2017-2018
Les conférences Les conférences
Café-Rencontre Café-Rencontre
Enseignement Enseignement
Documents Documents
Contact / Adhésion Contact / Adhésion
Adresses utiles Adresses utiles
Livre d'Or Livre d'Or
Cours d'appui Cours d'appui
Permanence téléphone Permanence téléphone
Recherche
Réseaux sociaux


 

Comment aborder l'enseignant d'un enfant HP,
extraits de la conférence à l'AG du 8 mars 2006

(par Madame Claudia Jankech)


 Difficile d'aller au devant du maître:


 Peurs des parents: 
 - Être considéré comme élitiste, ambitieux
 - Donner l'impression de surprotéger
 - Faire face aux fantômes de son propre passé

 Peurs des enseignants:
 - Faire des préférences
 - Être accusé d'incompétence
 - Faire face aux parents intériorisés comme élitiste


 Quelle position prendre ?


 
- Vous ne partez pas en guerre
 - Vous n'êtes pas contre l'enseignant de votre enfant
 - Vous faites cela pour votre enfant

 Pour qu'il soit:
 - Compris                             
 - Reconnus               Tout les enfants ont le droit 
 - Apprécié                           à ce traitement   
 - Encouragé

 Quelle position prendre ?

 - Vous avez une image de lui différente
 - C'est normal, vous le connaissez bien
 - Vous savez comment se sont passées les années précédentes
 - Mais l'enseignant vous transmet une autre image de votre enfant
   et il faut l'écouter
 

 
Le but de la rencontre avec l'enseignant:

 - Reconstruire le puzzle
 - Retrouver une cohérence entre les deux images
 - Votre but : l'adaptation de l'enfant en classe sans oublier
   son développement affectif et intellectuel
 - Se mettre à la place de l'enseignant
 - Transmettre la souffrance de l'enfant
 - Pas de privilège mais un traitement équitable

 

 Contenu de l'entretien:

 Demander à l'enseignant de dire:
 - Ce qui va bien
 - Ce qui va mal

 Pour chaque problème énuméré:
 - Demander les circonstances, les modalités, les interactions
 - Demander si ces problèmes sont fréquents


 Il est essentiel de savoir si les reproches faits à votre enfant sont
 réellement le signe d'un vrai problème qu'il rencontre.
 Ou bien s'il n'est pas victime d'un préjugé envers les HPI.
 Le plus courant: il est intelligent et donc il doit se comporter
 parfaitement, sans failles, attendre, comprendre, accepter, ne pas se
 mettre en conflit. Il doit réussir et il est incompréhensible qu'il ait des
 mauvaises notes ou que ses notes ne soient pas les meilleures de la
 classe.

 ► Idéalisation de l'intelligence

 
Exemple:

 Un garçon considéré comme «arrogant» par un enseignant parce
 qu'il a refusé de jouer avec un camarade agité qui l'énervait et, vu qu'il
 avait pas envie de le taper, il a refusé de jouer avec lui.

 Si cet enfant n'avait pas été HP il n'aurait pas reçu ce qualificatif.

 Un garçon traité «d'immature» par son prof de français alors que le
 prof de maths le trouvait simplement «émotif». Les conséquences au
 niveau du regard des profs sont très différents selon le qualificatif
 utilisé.

 Les HP sont souvent considérés «Immatures» ou «arrogants»
 

 - Si les enseignants ont détecté un vrai problème il faudra
   l'accepter et le résoudre.

 - Mais vous avez le choix de la voie pour la solution (ex: choix du psy)

 - Ne pas oublier qu'il est souhaitable de :

 1. Avoir réglé ses propres problèmes avec l'école

 2. Donc le faire uniquement pour l'enfant et non pour régler un
     contentieux avec l'institution.


 











 

 


copr_wc

© Graphik & Design WEB-Concept -  "résolution d'écran optimale 1024 par 768 pixels"

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail